FETES DE FIN d'ANNEE

Champagne ou mousseux, faites votre choix (Notre classement complet)

Champagne ou mousseux, faites votre choix (Notre classement complet)

psdesign1 - Fotolia

En excluant d’emblée toutes les grandes marques traditionnelles (Moët, Piper-Heidsick, Laurent-Perrier, Taittinger, etc.) de notre sélection, il est évident que nous sommes passés à côté de quelques sensations remarquables. C’était notre premier choix. On l’assume.

Les bulles, peu importe leurs origines, ont toujours la cote pour faire pétiller les moments de fête. Ne boudons donc pas notre plaisir et profitons de la chance (énorme) d’avoir à notre entière disposition un assortiment très large et diversifié, tant au niveau qualitatif qu’au niveau des prix. Bien sûr, on aurait pu vous dire que ce mousseux-là, Prosecco ou Cava, voire VMQ (vin mousseux de qualité) vaut mieux qu’un champagne. Ce ne sera pas notre propos. Une fois pour toutes, il n’y a qu’un champagne pour ressembler à… un champagne. On n’a donc pas sombré dans le registre du bon mousseux qui vaut mieux qu’un mauvais champagne. Non, on a mis tous les échantillons au pilori, de notre humeur, de notre expérience, et ainsi pousser au-devant de la scène leur seule vraie destination, celle de grand pourvoyeur de la fête. Bonne dégustation.

Notre Top 5

1. Champagne Ernest Rapeneau.

C’est le top de notre sélection. Il a supplanté tous les autres concurrents à la dégustation. Une belle mousse, des bulles fines et légères, très persistantes, de la finesse, de l’élégance et surtout une belle finale fruitée. Il a tout pour plaire.?Sa plus grande qualité reste son subtil dosage: brut mais pas trop, il procure de belles sensations. Meilleur rapport qualité-prix. Bouteille et étiquetage classique.¦ Carrefour à 14,99 €.

2. Champagne "La Demoiselle".

Au niveau packaging, il n’y a pas mieux. La Demoiselle de la maison Vranken, dans sa très jolie bouteille Art déco, habillée avec soin, au col très fin, c’est le top de l’élégance. Le contenu est à la hauteur du contenant. Un nez très fruité, un brin floral pour cette «tête de cuvée» avec, en plus, une certaine complexité aromatique. Les bulles sont fines, persistantes. La bouche est tendre, bien équilibrée, avec en finale une sucrosité moyenne confirmant qu’il s’agit bien d’un brut.¦ Delhaize à 17,99 €.

3. Champagne Marquis de Villon. 

Pas de chichis pour le packaging car l’important est dans la bouteille de ce champagne «premier cru». Marquis de Villon est une marque d’Union Champagne, une coopérative installée à Avize, au cœur de la zone de production «premier cru». Une belle mousse, des fines bulles, un joli cordon. Un nez de pommes vertes et de fleurs laisse vite la place aux arômes plus classiques de fruits secs (amandes) et de brioches fraîches. Bien équilibré, très classique, c’est une valeur sûre de notre sélection. ¦ Colruyt à 23,15 €.

 

4. Charles De Cazanove "Grand Apparat".

Élégance, finesse, complexité de bouquet, jolie mousse, de très jolies bulles, fines et légères, voilà un champagne raffiné qui plaît d’abord par sa texture et sa structure. Un joli packaging, un étiquetage haut de gamme, finalement, la seule ombre dans ce tableau idyllique, c’est le prix. Heureusement, il est en promotion pour les fêtes. C’est donc une bonne occasion de profiter de ce champagne «haut de gamme», très mature, de l’apéritif au dessert. ¦ Carrefour 24,99 €

 

5. Champagne Bissinger "Premium cuvée".

Une jolie robe dorée, des bulles fines et persistantes. Un nez fruité avec des pointes de noisettes et de pain grillé. En bouche, après une attaque puissante, c’est la tendresse qui prime et qui se prolonge sur des saveurs douces d’amandes et de pêche blanche. Ce champagne élaboré avec soin trouve dans sa jolie bouteille une occasion supplémentaire de se mettre en valeur. Excellent rapport prix-qualité. ¦ Lidl à 17,99 €

Le prix ne justifie pas toujours tout...

Sur les 28 échantillons dégustés à l’aveugle, depuis le 12 novembre, certains sont passés complètement inaperçus malgré un gros atout: leur prix. Le champagne Louis Delder (Delhaize à 12,99€), 25e de notre classement, est un champagne à ranger dans celle des «best quality-best price », bref, un champagne qui plaira à tout le monde, sans plus. Dans ce même registre, le champagne Delagné & fils brut cuvée prestige, 26e, (Intermarché à 18, 12€) aurait pu séduire pour son côté léger et fruité. Dans son cas, c’est son prix qui a plombé son classement. Dernier de la classe, le champagne Gauthier 1er cru (Aldi à 17,99€) avait «sur papier » des qualités à faire valoir. Cependant la dégustation ne fut pas convaincante. Du coup, son rapport qualité-prix très moyen ne peut lui permettre d’obtenir un meilleur classement d’autant plus que le packaging, surtout l’habillage, nous semblait négligé.

Nos critères

Notre sélection comprend 28 bouteilles de marques différentes, champagne et mousseux confondus. Elle a été établie suivant trois critères : dégustation (50 %), rapport prix-qualité (25 %), packaging (25 %). Aucun vin n’a été rejeté à la dégustation, faite à l’aveugle. Elle excluait les grandes marques traditionnelles. Le prix ne dépassait pas 25 €.

+ D'autres articles sur les fêtes de fin d'année dans notre supplément Deuzio dans L’Avenir de ce samedi 14 décembre, sur tablette iPad ou Android et sur PC