Réseaux sociaux -

Houba ! Quand les facéties du Marsu sévissent sur Twitter

Houba ! Quand les facéties du Marsu sévissent sur Twitter

Un robot noir et jaune, mais il n’est pas flamand…

Vous voulez vous amuser bêtement sur votre compte Twitter? Tapez un message avec les mots «ou pas». Avec un peu de chance, Le Marsu réagira immédiatement par un «Houba» de bon aloi. Plus qu’un aficionado de l’interactivité, ce twitto est un robot.

Il a déboulé dans notre vie de Twitto un peu par hasard. En attirant l’attention sur l’attitude d’un restaurateur dont on s’interrogeait sur le côté «légal ou pas». Et bardaf, Le Marsu est intervenu dans la conversation, à la vitesse d’un nœud de queue noir et jaune rageur. «Houba».

Riches en vocabulaire, les messages courants du Marsu vont de «Houba Houuuba!» à «Houba Houba Hop!» en passant par «Houba, Houba!».

Qui est Le Marsu? Un «Bot», tout simplement. C’est un compte qui twitte de façon automatique en réaction aux contenus d’autres tweets. Là, en l’occurrence, c’est la combinaison «ou pas» qui fait bondir le Marsu.

Ce robot existe depuis trois ans. Derrière un joyeux drille dont on peut trouver les confessions sur le web: «Je suis conscient que ce bot est inutile, mais il est là, c’est un fait. Je ne pollue pas twitter (enfin si, mais bon), je fais rire certains, donne le sourire à d’autres, et comme partout, y’a des mécontents, c’est pour ça que l’option «gens à ne plus mentionner» est là.»

Un côté plus technique? «Les vérifs de tweets se font toutes les 5 minutes, et j’y réponds à condition que je ne sois pas en TweetLimit. Une suggestion à me faire? Postez votre tweet avec le hashtag #AskMarsu.». Le reste des infos est ici…

En attendant, le vrai Marsu peut aller se rhabiller. Le compte officiel de ce dernier rassemble seulement 210 abonnés, le bot Marsu, lui, en affiche 10.173. Houba, Houba…