OPINION

Obama : une photo historique ! Oui mais laquelle ?

Obama : une photo historique ! Oui mais laquelle ?

AP-Reporters

La cérémonie d'hommage à Nelson Mandela a donné l'occasion à différents photographes de presse de réaliser une photo historique. Mais ce n'est pas nécessairement celle à laquelle on pense...

Les présidents américains ont toujours eu le don de se trouver au bon endroit, au bon moment. Et de figurer sur une photo "historique". De celle que l'Humanité retiendra. Premier exemple qui me vient en tête est celle où l'on voit Bill Clinton entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat se serrant la main. Une photo qui devait symboliser l'espoir d'une résolution du conflit israélo-palestinien. On connait malheureusement la suite...
 

© AP/Reporters

Lors de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela de ce mardi, on savait que certaines photos allaient marquer les esprits. Il en est une qui sort du lot. Ou plutôt ... deux.

Celle qui a fait le tour du monde : on y voit trois personnes, telles des ados, s'adonner à un passe-temps narcissique devenu planétaire : un selfie. Un autoportrait réalisé avec un téléphone portable, que l'on s'empressera de diffuser au monde entier via Facebook. Mais ces trois personnes ne sont pas n'importe qui. Il y a là Barack Obama, David Cameron et une jolie blonde qui n'est autre que la Première ministre danoise : Helle Thorning-Schmidt. Malheureusement pour eux, ce n'est pas vraiment pour la bonne cause que cette photo est devenue célèbre : rumeur, fantasmes de journalistes et les réseaux sociaux, Facebook en tête, qui ont amplifié le mouvement... et la rumeur...
 

© AFP
 

Raul et Barack dans l'Histoire

J'espère que la photo que retiendra l'Histoire, c'est plutôt une autre. Une photo qui est devenue culte, historique, jusqu'à ce qu'elle se fasse détrôner par celle réunissant Obama, Cameron et Helle Thorning-Schmidt.

Cette photo c'est de nouveau celle d'une poignée de main. Entre Barack Obama et Raul Castro, leader cubain, sans doute moins mythique et charismatique que son frère Fidel, mais sans doute aussi, je l'espère, plus ouvert au dialogue avec son géant de voisin : les États-Unis.
 

© AP/Reporters

Je forme l'espoir que l'Histoire saura faire la part des choses et ne retenir que l'essentiel : une photo qui pourra, comme tant d'autres avant elle, faire évoluer les consciences et ouvrir au dialogue et à la paix.

Malheureusement, l'influence de plus en plus grande des réseaux sociaux en général et de Facebook en particulier peut nous faire craindre le pire...