Vie quotidienne

Couverture chauffante: l’éteindre avant de s’endormir

Couverture chauffante: l’éteindre avant de s’endormir

Elles sont confortables, toujours plus sécurisées, mais pas sans danger. à la longue. Reporters / Design Pics

Même si le froid s’installe, on évitera d’utilisersa couverture chauffante en continu. Un objetà remplacer d’office tous les dix ans.

Ce week-end, une couverture chauffante a pris feu, heureusement sans brûler sa propriétaire. Il y a trois ans exactement, une octogénaire de la région verviétoise décédait dramatiquement à la suite d’un incendie provoqué par un court-circuit dans sa couverture chauffante.

« Il est indispensable qu’elle soit disposée à plat entre le drap du dessus et une couverture ordinaire ou un couvre-lit. Cette recommandation est importante, car la couverture chauffante ne doit pas être bordée», explique un fabricant. « Ne vous endormez jamais avec la commande réglée sur la position la plus forte, mais abaissez-la s au minimum» En réalité, il est recommandé de l’éteindre avant de s’endormir, même si la couverture cesse de dégager de la chaleur une fois que la température souhaitée est atteinte. Les rhéostats paramétrables mesurent avec précision à la fois la chaleur produite par votre propre corps et celle du circuit. Elles sont généralement dotées d’une option de réglage de la température (30 à 60 °C) et d’arrêt automatique (minuterie).

Un tissu effiloché, des traces de brûlure, de plis et replis, des salissures ou taches d’humidité, des connexions lâches,… doivent inciter à la prudence. Une centaine de watts court dans la trame de fils électriques bien cachés et en principe bien isolés.

« On peut la laver en machine à 40 °C (position viscose) avec un produit de lavage doux. On la fait sécher bien à plat, sans utiliser de pince à linge. Une couverture chauffante ne doit pas être lavée plus de dix fois durant toute sa vie», détaille le service consommateur d’Astoria. Elle sera bien séchée avant d’être branchée.

Dix lavages maximum

Dix lavages, cela entraîne qu’une couverture chauffante doit être idéalement remplacée après dix ans d’utilisation; et vérifiée tous les trois ans par un électricien. Car le danger vient souvent d’une mauvaise utilisation et/ou d’un rangement inadéquat (froissement, cordon endommagé ou coincé,…)

Lorsque l’on ne l’utilise pas pendant une longue durée, il y a lieu de la conserver dans son emballage d’origine; dans un endroit sec et sans poser d’objets lourds par-dessus. Lorsqu’on l’emploie, on ne place pas de livres, d’oreillers, bouillotte ou vêtements sur sa surface. De même, l’interrupteur ne sera jamais recouvert par un objet. On évitera de la plier ou de la rouler dans un coin du lit, pour éviter que la chaleur ne se concentre en un seul point.

De manière générale, elles sont à déconseiller aux femmes enceintes, aux possesseurs de stimulateur cardiaque et aux diabétiques parfois devenus insensibles à la chaleur au niveau des jambes et des bras.

Sachez que les chauffe-lits, ou surmatelas (www.climson.com), envoient de l’eau réchauffée dans un circuit fermé. Soit une température plus douce et agréable que les chaleurs sèches, voire allergènes, des couvertures chauffantes, également sources de champs électriques.