monde -

Albert Uderzo porte plainte contre sa fille et son gendre

L’enjeu de cette saga judiciaire est de taille car Astérix est assis sur un tas d’or AFP

Le dessinateur et scénariste Albert Uderzo, co-créateur d’Astérix, va porter plainte contre sa fille et son gendre pour «violences psychologiques». Un conflit familial oppose Uderzo à sa fille Sylvie depuis 2007.

«Nous avons décidé de faire comprendre à Sylvie Uderzo et à son mari que nous n’allons pas nous laisser faire», a déclaré Pierre Cornut Gentille, l’avocat de Albert Uderzo..

Un conflit familial oppose Uderzo à sa fille Sylvie depuis 2007, avec pour enjeu, un empire financier de plusieurs dizaines de millions d’euros.

Sylvie Uderzo avait porté plainte en 2011 pour abus de faiblesse vis-à-vis de son père.

Plainte pour abus de faiblesse

Ce nouvel épisode judiciaire s’inscrit dans un conflit familial qui a éclaté en 2007, lorsque Sylvie Uderzo et son époux Bernard de Choisy ont été remerciés par les éditions Albert René, chargées des albums d’Astérix conçus après le décès en 1977 du co-auteur René Goscinny.

Mme Uderzo, qui s’opposait à la cession de la société à Hachette Livre (effective en 2008), avait déposé plainte pour «abus de faiblesse», accusant certains membres de l’entourage de son père, aujourd’hui âgé de 86 ans, de profiter de son état de santé pour influer sur la gestion de son oeuvre et de sa fortune.

Le père d’Astérix a toujours démenti être en état de faiblesse.

Le tas d'or d'Astérix

L’enjeu de cette saga judiciaire est de taille car Astérix est assis sur un tas d’or. Le célèbre Gaulois est la BD française la plus vendue (plus de 352 millions d’albums) et la plus traduite (111 langues et dialectes) au monde.

 Pour que Astérix lui survive

"Ce qui a été cédé n'est rien de plus que des actions d'une société d'édition, les Editions Albert-René, que j'ai créée en 1979", expliquait -il à l'époque.

"L'accusation dirigée contre moi n'est pas seulement inspirée par l'appétit de pouvoir, elle vise à abuser les lecteurs d'Astérix en confondant de manière perfide ma qualité d'auteur et celle d'actionnaire d'une maison d'édition".

Le dessinateur soulignait qu'il avait décidé de céder à Hachette Livre ses participations dans Albert-René "dans le seul objectif de préserver l'oeuvre entreprise avec René Goscinny et de l'asseoir dans la durée".

Astérix le Gaulois en 1959

C’est en août 1959 que le duo Goscinny et Uderzo inventait « Astérix le Gaulois » sur la terrasse de l’appartement de Bobigny où le dessinateur habitait alors.

Le 29 octobre suivant, Astérix faisait son apparition dans Pilote où Uderzo dessinait aussi les très réalistes « Tanguy et Laverdure ». Le succès d’Astérix fut foudroyant.

La mort de René Goscinny en 1977 anéantit Uderzo. Il décide néanmoins de continuer la série. « Il y a eu des mécontents, mais assez peu nombreux. Beaucoup de séries se sont poursuivies sans leurs auteurs historiques », disait en septembre Uderzo.

Nos dernières videos