football -

Serie A: la Juventus lâche l’AS Rome

Serie A: la Juventus lâche l’AS Rome

Llorente a offert les trois points à la Juve dans les derniers instants du match. Associated Press / Reporters

La Juventus Turin a pris, grâce à sa laborieuse victoire devant Udinese (1-0) dimanche soir, trois points d’avance sur l’AS Rome qui a concédé un quatrième nul consécutif face à l’Atalanta Bergame (1-1) dans le cadre de la 14e journée du Championnat d’Italie.

Il aura fallu attendre le temps additionnel pour que la Juve vienne à bout de la résistance d’Udinese qui, sans les belles parades de Buffon, aurait pu réserver une bien mauvaise surprise au club piémontais.

Le salut est venu de l’Espagnol Fernando Llorente qui a marqué de la tête dans les dernières secondes de la rencontre.

Grâce à ce but, la Juve a décroché son 12e succès de la saison, le sixième consécutif, une série en cours sans encaisser le moindre but.

«Mes joueurs ont été extraordinaires (...), nous sommes en train de construire quelque chose d’important, d’un point du vue du jeu comme de l’état d’esprit», s’est félicité Antonio Conte.

La Juve est désormais seule en tête de la Série A, mais peut remercier son emblématique gardien de but Buffon qui a sauvé son équipe en première période en s’interposant à deux reprises devant Antonio di Natale.

Pirlo blessé

Seule contrariété pour la Juve, la sortie sur blessure d’Andrea Pirlo. La journée s’est, hormis cette péripétie, idéalement déroulée pour la Juventus.

La Roma, qui avait établi un record de dix victoires de suite, a fait match nul contre Udinese (1-1), confirmant son net ralentissement: les hommes de Rudi Garcia ont enchaîné un quatrième nul de suite.

Les Romains ont encore buté, après le Torino, Sassuolo et Cagliari, sur une équipe de modeste pedigree.

Pour ramener un point de Bergame, ils ont souffert, puisque l’Atalanta, équipe de milieu de tableau (9e), avait ouvert la marque à la 51e min sur une bourde du gardien romain Morgan De Sanctis qui se faisait surprendre sur un coup franc de Davide Brivio.

L’AS Rome a égalisé en toute fin de rencontre à la 90e min par le Néerlandais Kevin Strootman.

«Si on avait joué ce match comme on a joué les 30 dernières minutes, on n’aurait pas eu à se contenter de ce résultat», a souligné Garcia.

La Roma compte trois points de retard sur le leader mais encore six points d’avance sur Naples, 3e avec 28 pts, défie la Lazio sur son terrain lundi.

Retour de Stephan El-Shaarawy

Un autre prétendant pour le titre, l’Inter Milan, a abandonné des points précieux avec son nul à domicile face à la Sampdoria (1-1).

L’Inter avait pourtant bien fait les choses en ouvrant la marque par Guarin (18) et semblait se diriger vers son 8e succès de l’exercice quand la «Samp» a égalisé par Garcia à la 89e min. Résultat, l’Inter est 4e à sept longueurs du duo Roma-Juventus.

«C’est notre pire match depuis que je suis en poste», s’est lamenté Walter Mazzarri.

«Après avoir pris l’avantage, on a eu l’occasion de se mettre à l’abri, mais la Sampdoria a tout donné et a été meilleure que nous. Je n’ai pas aimé ce que mon équipe a montré», a ajouté le technicien.

L’autre club milanais, l’AC Milan, au bord de l’implosion sur fonds de mauvais résultats et de conflit interne entre dirigeants, s’est rassuré en s’imposant à Catane 3 à 1, avec notamment un but de Mario Balotelli, sa première réalisation depuis plus de deux mois.

Autre bonne nouvelle pour le club lombard, le retour de Stephan El-Shaarawy, entré à la 70e min, alors qu’il n’avait disputé que deux matches cette saison en raison d’une blessure au pied gauche.

L’AC Milan pointe désormais à la 11e place (17 pts), à 17 points du duo de tête.

Nos dernières videos