Olivier Rochus: «Une dernière année pour le plaisir»

Olivier Rochus: «Une dernière année pour le plaisir»

Olivier Rochus a commencé sa course contre-la-montre pour être prêt pour le match de Coupe Davis au Kazakhstan. Belga

Olivier Rochus a commencé sa course contre-la-montre pour être prêt pour le match de Coupe Davis au Kazakhstan.

Olivier Rochus, opéré à la hanche début octobre, où en êtes-vous dans votre revalidation ?

Je suis là où les médecins m’avaient dit que je me retrouverais. Ni en avance, ni en retard. Ce samedi, j’ai commencé à essayer de recourir tout doucement et puis, dans les prochains jours, je vais allonger les séances chaque fois de quelques minutes pour me remuscler. L’important sera de récupérer mon jeu de jambes parce que c’est un des points importants de mon jeu. Il me reste donc cinq à six semaines avant de pouvoir recommencer à rejouer vraiment au tennis.

Ça vous démange ?

Bizarrement non, ça ne me manque pas de trop. Lorsque j’étais plus jeune et que je vivais une telle situation, j’avais besoin d’aller prendre ma raquette, la tenir en main alors qu’ici, ce n’est que ce dimanche, pour un « clinic » avec les jeunes d’Arlon que je l’ai reprise.

Comment voyez-vous votre début de saison 2014 ?

Mon premier objectif sera d’être prêt pour la Coupe Davis (31 janvier-2 février) et j’espère avoir l’occasion de jouer quelques matches avant cela. On a quelque chose à faire au Kazahkstan au 1er tour du groupe mondial. Steve est blessé mais David (Goffin) va revenir en forme, Ruben (Bemelmans) a bien terminé la saison et même si ce n’est que pour le double, j’ai envie d’être prêt pour ce match.

Ce sera votre dernière année, vous en attendez quoi ?

Avant tout, de prendre du plaisir ! Je vais très certainement redescendre bien au-delà de la 200e place mondiale (ATP 201 actuel) donc, je devrai repasser par les qualifications dans tous les tournois du Grand Chelem. J’ai aussi envie de participer aux tournois que j’aime et à ceux où j’ai bien joué.¦

Nos dernières videos