jupiler pro league - 17e journée

Batshuayi: après les sifflets, les buts

Batshuayi: après les sifflets, les buts

Michy Batshuayi était «déçu» après Mons. Ses butsau Lierse l’ont réconforté.Et relancé pour de bon? Belga

Sifflé contre Mons, applaudi au Lierse, l’attaquant liégeois, double buteur et passeur décisif, a été l’acteur du succès du Standard.

Contre Mons, il y a une semaine, il avait fini la rencontre sous les sifflets du public. Hier, les supporters qui avaient fait le déplacement au Lierse l’ont salué avec les applaudissements d’usage pour le féliciter après son doublé et sa passe décisive pour Vainqueur. Michy Batshuayi a du talent à revendre, et l’exigence qui va avec, malgré son jeune âge (20 ans).

Il a ponctué une semaine «bizarre» comme il l’a qualifiée. Ces derniers jours, le meilleur buteur de la Pro League (12) a pu compter sur le soutien de ses équipiers, qui savent aussi être exigeants avec lui quand il faut. Il a beaucoup parlé avec Guy Luzon: «Il m’a dit que le match contre Mons devait me servir. J’étais déçu, évidemment, et je voulais me faire pardonner.» À Paul-José Mpoku, le Diablotin avait glissé: « Je vais répondre sur le terrain.» Commentaire de Mpoku: «Il marque, il donne une passe décisive et bye bye. Il n’y a pas meilleure réponse. »

Il aurait pu être exclu

Il aurait pourtant pu (dû?) être exclu, en début de match pour un tacle en retard sur Losada. Il n’y aurait pas eu de réponse, et encore plus de critiques… « J’ai eu peur, avouait-il. Heureusement ce n’était qu’une jaune, mais je ne voulais pas le blesser et me suis d’ailleurs excusé.» Guy Luzon l’a encouragé à ne rien lâcher après cette faute, et il a bénéficié d’un deuxième coup de pouce des arbitres puisqu’il était hors-jeu sur l’ouverture du score. Batshuayi n’en demandait pas tant et en a donc bien profité.

A-t-il douté? Difficile de le savoir, même s’il glissait: «À Esbjerg, je voulais un peu changer ma façon de jouer, mais le coach m’a dit de rester moi-même. » Changer? «J’ai besoin de toucher le ballon, souvent, alors je descends parfois assez bas dans le jeu. » Luzon voudrait qu’il reste plus haut, et il insiste auprès de son joueur, qui lui prête une oreille attentive: «Il fait du bon boulot, et il est trop critiqué alors qu’il devrait être félicité. Je lui dédie mes deux buts. »

En attendant les suivants? Batshuayi espère en tout cas être (re)lancé pour de bon. Un but à Sclessin faciliterait aussi la réconciliation, pour un joueur qui marque plus souvent à l’extérieur: 10 fois sur 12. Une anecdote? Peut-être pas…

Pro League