-

Le commerçant s’était armé sans autorisation: un mois de prison

Le commerçant s’était armé sans autorisation: un mois de prison

Le commerçant n’avait plus droit au sursis en raison d’une condamnation prononcée dans les années 80. Archives EdA

Un commerçant tournaisien a écopé ce mardi d’un mois de prison ferme devant le tribunal correctionnel de Tournai pour avoir détenu une arme sans autorisation.

Lors de l’instruction d’audience, le commerçant avait expliqué que ses commerces avaient été la cible de treize cambriolages en dix ans, dont deux attaques à la voiture bélier et que son domicile privé avait aussi été visité deux fois. Les malfrats avaient même blessé ses chiens chez lui.

Il a également expliqué qu’il avait passé deux nuits dans son magasin de vêtements car l’alarme avait été coupée à cause des travaux de voirie dans le centre-ville de Tournai. Il avait alors pris une arme avec lui et cette arme a été découverte lors d’un contrôle de police dans le cadre d’une enquête de contrefaçon. Le parquet a été informé que le commerçant ne possédait aucune autorisation pour posséder ce calibre 16 et des poursuites ont été lancées.

Le commerçant n’avait, par ailleurs, plus droit au sursis en raison d’une condamnation prononcée dans les années 80. «Dois-je me laisser tirer dessus? Chaque semaine, je suis victime d’un vol avec violence», avait interrogé le commerçant qui fera certainement appel de cette décision.