ROCHEFORT

Pour Dédé, « il s’en passe de drôles »…

Pour Dédé, « il s’en passe de drôles »…

Bernadette Herman, devant la porte qui sert aussi de motif central pour la couverture de son dernier roman.

ÉdA

Le 3 décembre, le 8e roman de Bernadette Herman sera disponible. Le Grand Dédé, son personnage fétiche, y enquête dans l’univers carcéral.