S’il est assez rare en hospitalisation de jour (6 %), le choix d’une chambre individuelle est plus courant en cas d’hospitalisation classique.

Là, cela concerne 23 % des hospitalisations. Avec un cas tout particulier dans les maternités, où 70 % des mères optent pour la tranquillité d’une chambre isolée.

Cela a son prix. Quatre à cinq fois plus élevé qu’en chambre à deux lits ou commune. Une différence imputable au supplément de chambre, mais surtout aux suppléments d’honoraires, lesquels représentent plus de la moitié d’une facture patient qui, selon les hôpitaux, peut varier de 870 à 3 000€ pour un accouchement.

En hospitalisation de jour, ces suppléments peuvent représenter jusqu’à quatre cinquième de la facture d’une chambre individuelle (493€ sur 627€ en moyenne par admission). Un surplus à charge du patient, qui a intérêt à disposer d’une bonne assurance!

En hospitalisation classique, alors que la diminution du coût du matériel a permis de stabiliser le coût d’une admission en chambre individuelle, les suppléments d’honoraires ont, comme une compensation, continué à croître en 2012. De 4,2 %.

J.-C.H.