bouge

Paulo Copay ne racontera plus Namur

Jean-Paul Copay aimait écrire Namur, ses joies, ses gens. Il est parti brutalement, mercredi après-midi. Salut, Paulo!