Jan Nolf était aussi invité par l’ASM. Juge de paix honoraire, il est plus qu’un observateur attentif du CSJ. Il a levé aussi des lièvres du côté flamand.

Dont un au niveau du scrutin des magistrats. Un bureau a fermé prématurément. Un magistrat a voulu venir voter un peu avant la fermeture officielle. En vain. Or, lors du résultat final, il y a une seule voix de différence entre le dernier élu et le premier non-élu… Autre lièvre soulevé , côté francophone cette fois. Mme Michèle Loquifer, épouse de Philippe Busquin, a été désignée sur le quota des non-magistrats pour devenir présidente de la commission de nomination et désignation. Magistrate durant toute sa carrière, l’était-elle encore au moment de sa désignation par le Sénat ? Pour Jan Nolf, c’est oui : elle a été « pensionnée » officiellement quelques jours après le dépôt de la liste des candidats. Le CSJ lui avait déjà fait faire un pas de côté quand nous avions révélé qu’elle était inculpée dans un dossier lorsqu’elle était encore juge. Suspendue, elle continue à toucher un joli salaire temps plein.¦