belgique -

Rachat Editions de l’Avenir: Maingain presse les administrateurs de Tecteo à la démission

Rachat Editions de l’Avenir: Maingain presse les administrateurs de Tecteo à la démission

Olivier Maingain presse les administrateurs de Tecteo à la démission.

Belga

Olivier Maingain ne mâche pas ses mots à l’égard des administrateurs de Tecteo, en marge du rachat des Éditions de l’Avenir. Le président des FDF les presse à démissionner.

Le président des Fédéralistes démocrates francophones (FDF), Olivier Maingain, a pressé les administrateurs de Tecteo, notamment MR ou Ecolo, à démissionner face à «la dérive et l’opacité» dans la gestion de l’intercommunale, «ce monstre à plusieurs têtes», qui a pris ce vendredi le contrôle des Editions de l’Avenir.

«On peut s’interroger de savoir si tous ceux qui sont administrateurs au sein de cette intercommunale ont pris leurs responsabilités, et ce depuis longtemps parce que cela fait longtemps qu’il y a une dérive et de l’opacité dans la gestion de Tecteo», a-t-il lancé lundi au micro de Bel-RTL dont il était l’invité politique.

«Quand je reprends la liste des administrateurs, je vois que tous les partis sont bien représentés, et singulièrement le MR. Il serait peut-être temps, si on veut être logique, au MR et dans d’autres formations politiques - car j’ai vu qu’il y avait une élue Ecolo au conseil d’administration -, qu’il y ait soit démission pour qu’il y ait un coup d’arrêt, soit un changement radical de la gestion interne (de Tecteo)», a ajouté Maingain.

«Mais je crains que les avantages liés au statut d’administrateur de Tecteo l’aient emporté jusqu’à présent sur toute autre considération...», a-t-il grincé.

Pour le président des FDF, ce n’est pas le rôle d’une intercommunale de devenir actionnaire d’un groupe de presse. «Il y avait d’autres acteurs économiques pour cela», a-t-il conclu.


Nos dernières videos