TÉLÉVISION -

« Notre fille s’appelle Delphine » : photos et querelle de médias

« Notre fille s’appelle Delphine » : photos et querelle de médias

L’objet du litige

Vier/Paris Match

Eric Goens, le journaliste flamand qui a réalisé le documentaire «Notre fille s’appelle Delphine» veut porter plainte contre Paris Match. Selon lui, l’hebdomadaire lui a volé des photos utilisées dans son documentaire...

Ces fameuses photos, elles se sont retrouvées imprimées dans les pages et en une du magazine. Les clichés ? Un de la mère de Delphine en jeune maman, un autre avec Sybille de Sélys accompagnée de Delphine et Albert en promenade et puis un troisième montrant les deux amants sur un bateau.

Hier, la façon de présenter les choses par Paris Match laissait entendre que ces photos avaient été «prêtées» par le réalisateur. Celui-ci dément. C’est du pur vol affirme Eric Goens. Selon lui, le magazine a réalisé une capture d’écran à partir de la bande-annonce du documentaire qui est diffusée, pour l’instant, sur la chaîne Vier.

La suite? Goens, selon De Morgen, ne voudrait pas seulement recevoir une facture, il compte aussi déposer plainte devant le Conseil de déontologie Journalistique «pour ne pas laisser passer ce genre de pratique».

Nous avons tenté de contacter la rédaction en chef de Paris Match, ce matin, pour avoir l’autre son de cloche... Sans succès pour l’instant.

Nos dernières videos