Vacances -

Eté exceptionnel pour les parcs d’attractions belges, grâce au soleil et aux nouveautés

Eté exceptionnel pour les parcs d’attractions belges, grâce au soleil et aux nouveautés

Le Psyché Underground aurait joué dans la hausse de fréquentation de Walibi.

© Walibi / Scorpix

Les parcs d’attractions, aussi bien du Sud que du Nord du pays, ont dans leur grande majorité annoncé de fortes hausses de fréquentation durant l’été 2013, par rapport à la même période en 2012.

Le beau temps, ainsi que des investissements et nouveautés qui ont répondu aux attentes du public, semblent avoir pesé positivement dans la balance.

Walibi, qui ne donne pas de chiffres de fréquentation précis, indique avoir connu «le meilleur mois d’août depuis plusieurs années». «Nous pensons que c’est dû à notre nouvelle attraction, le Psyché Underground. Il s’est classé d’emblée dans le top 5 des attractions les plus populaires du parc (environ 8 visiteurs sur 10 y font un tour), ce qui est assez exceptionnel pour une attraction non-familiale. Lors de la dernière nocturne, le 17 août dernier, nous avons accueilli près de 16.000 personnes», précise Caroline Crucifix, PR-manager du parc wavrien.

Bellewaerde a également lancé une nouveauté cet été, le Hurracan. Associé au beau temps et aux nombreuses naissances animalières, le nouveau roller-coaster du parc d’Ypres a drainé 13% de visiteurs supplémentaires par rapport à l’été 2012. Plopsaland a connu une augmentation plus modeste (4%), surtout sensible sur le site de La Panne, Plopsa Coo terminant l’été sur un statu quo avec 220.000 visiteurs (530.000 pour Plopsa De Panne).

Mêmes tendances chez Mini-Europe et Océade, qui semblent finalement avoir bénéficié des incertitudes autour d’une éventuelle fermeture. Le parc aquatique a vu sa fréquentation grimper de 5% par rapport à l’été 2012, tandis que Mini-Europe enregistrait son «meilleur été depuis 20 ans» avec 16% de visiteurs en plus, selon le communiqué envoyé jeudi.

Les campings des Cantons de l’Est ont presque fait le plein


Les gestionnaires des campings des Cantons de l’Est ont enregistré un taux de fréquentation de 90% durant cet été, a-t-on appris jeudi. L’enquête réalisée par l’Agence du Tourisme de l’Est renseigne également une augmentation dans les hôtels et des taux de remplissage importants en chambres d’hôtes, gîtes et appartements.

La météo très ensoleillée aura ravi le secteur horeca. Les gestionnaires de camping sont les grands gagnants avec un taux de fréquentation de 90%. La majorité des touristes provenait de Flandre. Selon leur profil, il s’agissait essentiellement de campeurs âgés entre 30 et 50 ans venus en famille.

Les hôteliers se disent satisfaits d’une saison qu’ils qualifient de «bonne». Le taux d’occupation est en moyenne de 65% durant les deux mois d’été, ce qui représente une augmentation de 5% par rapport à 2012.

«La durée des séjours reste relativement courte avec une à trois nuitées, ce qui confirme une fois de plus que la région est une destination appréciée pour des courts séjours», commente l’Agence du Tourisme de l’Est.

Les propriétaires d’appartements de vacances ont, quant à eux, enregistré un taux d’occupation de 80%. Les biens de 2 à 6 personnes sont privilégiés par les plus de 50 ans, alors que les plus jeunes préfèrent les gîtes. La durée du séjour varie d’une à deux semaines.

Les chambres d’hôtes et les auberges de jeunesse annoncent aussi des résultats positifs. Quelque 70% des hôtes d’auberges ont séjourné une à quatre nuits.

Les lacs de Bütgenbach et de Robertville ont attiré 1.000 visiteurs par jour. La Vennbahn, inaugurée début juillet, a été une des attractions touristiques les plus prisées.