famille royale -

Mathilde: une société pour gérer son patrimoine familial

Mathilde: une société pour gérer son patrimoine familial

Mathilde aurait créé cette société avec un de ses frères et ses soeurs pour prévenir le morcellement du domaine de Losange.

Belga

La reine Mathilde a mis sur pied une société avec son frère et ses soeurs afin de gérer une partie de son patrimoine familial.

La société a été créée fin de l’année passée et s’appelle Groupement Forestier de Losange (GFL), selon De Standaard et Het Nieuwsblad qui rapportent l’info. Ce «groupement» comprendrait les terrains autour du château de Losange, lieu où notre nouvelle reine a passé son enfance.

Cette société n’a, a priori, rien de similaire avec les fondations de la reine Fabiola qui ont fait polémique ces derniers mois. Le GFL concerne le patrimoine familial de l’épouse du roi Philippe et non ses revenus monarchiques.

La société viserait à prévenir le morcellement du domaine de Losange en cas de décès de Mathilde ou d’un de ses frère et sœurs. Si un tel cas de figure se produit, les héritiers percevront des actions de la société, et non pas les territoires en eux-mêmes.

Elle permet aussi d’éviter des droits de succession et offre des avantages fiscaux. «Par exemple, tous les frais d’entretien et de rénovation peuvent être déduits» déclare l’avocat fiscal Michel Maus. «Et le transfert du patrimoine peut s’opérer sans frais en faisant don des actions aux enfants royaux. Tout comme une fondation, une société de patrimoine peut être utilisée pour contourner les droits de succession».

Pour Jos Ruysseveldt, professeur à l’École Supérieure Fiscale de Bruxelles et avocat spécialisé en gestion du patrimoine, la famille d’Udekem d’Acoz pourrait néanmoins se retrouver en situation difficile si d’aventure il s’avérait que GFL est uniquement motivé par des raisons purement fiscales.

Nos dernières videos