football -

Le Diable Rouge Jean-François Gillet débouté en appel

Le Diable Rouge Jean-François Gillet débouté en appel

-

AFP

Le Diable Rouge Jean-François Gillet, gardien de but du club italien de Torino, reste suependu pour 3 ans et 7 mois en raison de son implication dans le scandale des matches truqués dans le football italien ‘Calcioscommesse’, a décidé samedi la commission d’appel de la fédération itallienne de football (FIGC) qui a annoncé le verdict sur son site internet.

Les plaidoieries avaient été entendues à Rome vendredi. Deux joueurs seulement sur les onze en appel, ont vu leurs peines allégées.

Le 16 juillet Jean-François Gillet, 34 ans, n°3 dans la hiérarchie des gardiens internationaux belges, avait été reconnu coupable, comme 19 autres joueurs, de «fraude sportive  » et non dénonciation de celle-ci. C’est lui qui avait écopé de la peine la plus lourde, à une exception près.

Les faits remontent à l’époque où Gillet défendait les buts de Bari en Série B. Ils concernent les matches Bari-Trévise (0-1, le 10 mai 2008) et Salernitana-Bari (3-2, que Gillet n’a pas disputé, le 23 mai 2009).

Stefano Palazzi, le procureur fédéral de la FIGC, avait réclamé 4 ans de suspension.

Jean-François Gillet et dix autres joueurs avaient interjeté appel.

Le ‘Calcioscommesse’a éclaté en Italie en juin 2011. Bari, qui a écopé d’une amende de 25.000 euros, entamera le championnat avec un point de pénalité.

La suspension de l’actuel gardien du Torino n’est pour l’instant effective qu’en Italie, mais la FIGC pourrait demander qu’elle soit appliquée dans le monde entier. La carrière de Gillet serait alors pratiquement terminée.

Nos dernières videos