Festival -

Tomorrowland: les signes politiques et idéologiques interdits

Tomorrowland: les signes politiques et idéologiques interdits

Pas question de porter n’importe quoi au festival Tomorrowland ce week-end. Les autorités locales ont interdit le port de signe politique ou idéologique.

Belga

Le festival Tomorrowland commence demain. Mais attention, pas question de s’y habiller n’importe comment. Les autorités locales ont décidé de bannir le port de signe politique ou idéologique. Une mesure qui fait réagir.

Les bourgmestres de Rumst et de Boom ont interdit le port de tout signe politique et idéologique au festival Tomorrowland, rapporte De Morgen ce mercredi.

Cette interdiction touche les 180.000 festivaliers (attendus à partir de demain et jusqu’à dimanche), qu’ils soient sur le site du festival ou aux alentours.

Selon la bourgmestre de Rumts, Wendy Weckhuysen (CD & V), cette décision a été prise «pour des raisons de sécurité  ».

Les croix et autres drapeaux arc-en-ciel sont donc appelés à rester au placard.

Des voix se sont rapidement élevées du côté de l’opposition. «On comprendrait pour des t-shirts qui inciteraient à la haine ou au racisme, mais il y a des lois pour cela  », a réagi un conseiller de l’opposition dans De Morgen, dénonçant une violation de la liberté d’expression.

Les organisateurs du festival se sont dits surpris par cette mesure.

Le festival Tomorrowland est un festival de musique électronique qui se déroule depuis 2005, tous les ans, au mois de juillet à Boom, dans la province d’Anvers. Il est mondialement connu et reconnu.