belgique/monde -

Faillite de Détroit : Koen Geens estime l’impact potentiel sur Dexia bien en deçà de 100 millions d’euros

Faillite de Détroit : Koen Geens estime l’impact potentiel sur Dexia bien en deçà de 100 millions d’euros

Koen Geens

Belga

Le ministre des Finances Koen Geens a estimé l’ampleur de l’impact potentiel sur Dexia de la faillite de la ville américaine de Detroit bien en deçà des 100 millions d’euros cités ce week-end dans la presse.

«Si cela a un impact matériel sur le cours (de l’action Dexia), je ne doute pas que (l’administrateur-délégué) Karel De Boeck communiquera à ce sujet. Mais je crois avoir compris que s’il devait y avoir un préjudice, il serait dans tous les cas bien moindre» que les 100 millions cités, a déclaré Koen Geens (CD&V) à propos de l’impact potentiel de la faillite de Détroit sur Dexia.

Toutefois, s’il devait s’avérer que Dexia détient effectivement des créances de Detroit, «ce ne serait probablement pas une très bonne nouvelle», a-t-il ajouté.

Koen Geens réfute que le ministre des Finances, et à travers lui l’Etat qui est actionnaire de Dexia SA, ait dû être au courant. «Un actionnaire n’a pas à recevoir d’information privilégiée de la part de l’entreprise», car tous les actionnaires doivent être traités de la même manière, a exposé le ministre.

Il ajoute connaître suffisamment l’administrateur-délégué pour être informé au cas où ce serait «réellement important».


Nos dernières videos