belgique -

En Flandre, aucun patron d’institution publique ne pourra gagner plus que Kris Peeters : 242.000 euros par an

En Flandre, aucun patron d’institution publique ne pourra gagner plus que Kris Peeters : 242.000 euros par an

Un projet de décret veut empêcher les patrons d’institutions flamandes de gagner davantage que leur ministre-président Kris Peeters.

Belga

Les dirigeants des institutions publiques flamandes sont prévenus: bientôt, ils ne pourront plus gagner davantage que leur ministre-président Kris Peeters. Un projet de décret va en effet en ce sens.

Les dirigeants d’institution publique flamande ne pourront bientôt plus gagner davantage que ce qu’empoche le ministre-président Kris Peeters, selon un projet de décret dont font état ce lundi De Standaard et Het Nieuwsblad.

Ces patrons ne pourront ainsi plus recevoir plus de 242.000 euros sur base annuelle, tandis que la partie variable de leur rémunération ne pourra dépasser 20% du salaire. Une prime de départ reste envisageable par contrat, mais elle est limitée à l’équivalent d’un an de salaire.

Si les circonstances du marché y incitent, le gouvernement flamand pourra, au terme d’une procédure spécifique, s’écarter de la norme salariale. Le texte contient aussi plusieurs mesures destinées à renforcer la bonne gouvernance.

Au niveau fédéral, le ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille recherche lui aussi - peut-être pour cette semaine - un compromis sur un texte portant sur ces matières.

Au sud du pays, les ministres wallons et de la Fédération Wallonie-Bruxelles se sont accordés fin 2012 sur un encadrement et un plafonnement de la rémunération des managers et hauts dirigeants au sein des entreprises et organismes publics, avec un plafond de 245.000 euros excluant là aussi les sociétés de management.


Nos dernières videos