Un aspect loin d’être  alléchant

Pourquoi les gens ne veulent pas en manger ? Les insectes ont en effet très mauvaise presse. Ils envahissent nos jardins, s’introduisent la nuit pour nous piquer, sont vecteurs de maladie, etc.

De plus, ils ont toujours le rôle du méchant dans les films : ne trouvez-vous pas qu’Alien avait étrangement l’apparence d’un insecte ? Tout cela donne une mauvaise image à ces petites bestioles. Sans compter leur aspect, qui est très loin d’être alléchant. Cet aspect avec lequel jouent d’ailleurs les réalisateurs d’émissions telles que Koh Lanta où le participant est dégoûté à l’idée d’avaler une de ces chenilles dont les Africains sont pourtant si friands. D’autre part, manger des insectes ne fait pas partie de la culture occidentale. Selon Lucienne Strivay, chargée de cours en Anthropologie de la nature et médiation culturelle (ULg), « les humains sont très prudents quand ils mangent et ne mangent pas n’importe quoi ». La culture européenne assimile les insectes à la putréfaction, aux maladies. Malgré les bienfaits nutritifs des insectes, les hommes ne veulent pas être considérés uniquement comme des assimilateurs de protéines (d’insectes). Ils veulent quelque chose en plus, quelque chose qu’ils peuvent apprécier.

«J’ai des doutes sur le fait qu’on mange un jour des insectes de manière habituelle mais les choses peuvent changer», dit l’anthropologue.

A.L.

Nos dernières videos