Entretien et préparation Des lapins de concours, cela demande qu’on y consacre du temps. « On paille les clapiers chaque semaine et on nettoie tout à fond toutes les deux semaines, dit Dimitri.

Certains le font plus souvent, mais c’est une source de stress pour les lapins. » Pour réduire ce stress lorsqu’ils sont observés sous toutes les coutures par les juges des concours, il faut les manipuler régulièrement : pesée, coupe d’ongles, mesure des oreilles, etc. sont des gestes à répéter Pour être classés, les lapins doivent aussi répondre aux standards de leur race. La dernière édition du “standard officiel belge des lapins” compte 356 pages sur les critères à respecter par les 72 races !

Le prix de la passion Il est possible d’échanger des lapins, ce qui évite les frais. Et parfois, les deux collectionneurs peuvent aussi en vendre (entre 30 et 50 € au mieux). Mais leur passion a d’abord un coût. Outre la nourriture, il y a les vaccins obligatoires (+ – 200 €/an) mais, surtout les frais liés aux concours. Les animaux sont souvent conduits sur le site d’exposition la veille afin de diminuer le stress et ramenés le lendemain de l’expo. Ce qui multiplie les déplacements.

Nos dernières videos