FOOTBALL

Supercoupe: Anderlecht a rassuré

Supercoupe: Anderlecht a rassuré

Les Anderlechtois, vainqueurs de la Supercoupe, ont-ils remporté leur premier trophée de la saison ?

AFP

Anderlecht   1Genk   0

Assistance: 18 000.
Arbitre: M. Van de Velde.
Carte jaune: De Ceulaer.
But: Bruno (1-0, 45e ).
ANDERLECHT: Proto, Gillet, Kouyaté, Nuytinck, Deschacht, Kljestan, De Zeeuw, Praet (81e Dendoncker), Bruno, Suarez (87e Lukaku), Cyriac (90e Armenteros).
GENK: Köteles, Anele (85e Croux), Kara, Koulibaly, Tshimanga, Gorius, Buffel, Hyland (74e Kumordzi), Limbombe (66e Ojo), De Ceulaer, Vossen.

En se créant huit grosses occasions, contre quatre pour Genk, Anderlecht a logiquement remporté la onzième Supercoupe de son histoire, hier, dans un stade Constant Vanden Stock rendu étouffant par la canicule.

Conscient que son Sporting a encore besoin de temps et de renforts pour être compétitif à long terme, John van den Brom avait demandé qu’on ne tire pas trop de conclusions de ce rendez-vous qu’il considérait avant tout comme une rencontre de préparation. Il est évidemment beaucoup trop tôt pour dégager, dans un sens comme dans l’autre, des enseignements définitifs de la première sortie à enjeu des champions de Belgique.

Cyriac : « Importantaprès Hambourg »

«Mais, en plus d’un nouveau trophée (NDLR: son troisième en un an), on a ajouté la manière, a malgré tout commenté le Néerlandais en fin d’après-midi. Et tout cela malgré la chaleur. Je suis satisfait de notre prestation. On peut évidemment regretter un manque de concrétisation mais nous sommes sur la bonne voie. »

«Après Hambourg, notre seul vrai test de la préparation, beaucoup de doutes étaient apparus, soulignait pour sa part Cyriac, convaincant pour sa première titularisation officielle au Sporting après un an de patience et de labeur. On avait vu contre les Allemands qu’on était quelque peu limités. Mais cette victoire contre Genk, très importante pour la confiance, est notre façon de dire aux supporters qu’ils ne doivent pas s’inquiéter. Personnellement, je retrouve toutes mes sensations. Mon genou ne me fait plus souffrir et ma détente (NDLR: phénoménale pour son mètre septante-quatre), travaillée dès mon plus jeune âge quand je jouais au basket, est de retour malgré mes deux graves opérations au genou. Désormais, il me faudra marquer car, en tant qu’attaquant, je suis payé pour cela.»

Le chemin des filets, Massimo Bruno l’a trouvé hier. «Après deux grosses occasions loupées, je ne me suis plus posé de question sur cette volée, expliquait le flanc droit. Je suis heureux mais, pour le même prix, j’aurais marqué quatre fois. Je dois absolument être plus décisif cette saison, c’est mon objectif. »

Si Anderlecht a rassuré dimanche, Genk, de son côté, n’est vraiment pas apparu sous son meilleur jour.

«Cela s’est joué sur une question de détails, je ne suis pas inquiet, tentait de rassurer le capitaine Jelle Vossen en quittant Bruxelles. Pour le début du championnat, le week-end prochain (contre Ostende), nous serons prêts.»

Les Mauves le sont déjà. Du moins pour la scène belge et à court terme. S’ils veulent lutter sur trois fronts pendant dix mois, ils devront impérativement étoffer leur banc (Armenteros, Acheampong, Mbemba, Tielemans, Dendoncker, Lukaku) qui manquait cruellement de consistance à défaut de potentiels feux d’artifice en ce 21 juillet.

Pro League

Classement
# MJ V D N B P
1 Beerschot 14 9 4 1 38/33 28
2 KRC Genk 14 8 2 4 31/18 28
3 FC Bruges 14 8 3 3 29/11 27
4 Antwerp 14 7 3 4 26/19 25
5 Standard 14 6 2 6 17/12 24
6 Charleroi 14 7 5 2 22/16 23
7 Anderlecht 14 5 2 7 23/18 22
8 Courtrai 14 5 5 4 21/21 19
9 OH Louvain 13 5 4 4 23/24 19
10 Cercle Bruges 14 6 8 0 21/25 18
11 Eupen 14 3 3 8 17/21 17
12 AA Gent 14 5 8 1 21/23 16
13 Ostende 14 4 6 4 18/18 16
14 Zulte-Waregem 14 4 8 2 19/28 14
15 FC Malines 14 3 7 4 20/26 13
16 Waasland-B. 14 3 8 3 19/30 12
17 St-Trond 14 2 7 5 17/27 11
18 Mouscron 13 2 7 4 9/21 10