article abonné offert

SAMBREVILLE - Falisolle

Pas facile d’intéresser les jeunes

Pas facile d’intéresser les jeunes

Ils ont tout de même été nombreux à venir enloger à Falisolle.

ÉdA

Michel Albert reste lucide : « C’est difficile d’attirer les jeunes vers ce sport. Bon, il faut aussi reconnaître, le sport, c’est surtout le pigeon qui le fait !

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 49 des 277 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos