énergies renouvelables

Les producteurs « verts » se font du mouron

Riche en décisions, le dernier gouvernement wallon a arrêté dans une note certains objectifs précis pour les énergies renouvelables.

Ainsi, avec 1 250 GWh, l’objectif de production du photovoltaïque d’ici 2020 est 2,5 fois plus important qu’aujourd’hui. On s’oriente vers 875 GWh pour le petit photovoltaïque (moins de 10 kW) et 375 GWh pour le grand. « Pour le petit photovoltaïque, le gouvernement a décidé de faire suite aux demandes de 15 000 nouvelles installations par an (avec le futur mécanisme système Qualiwatt, NDLR) », explique le ministre de l’Énergie Jean-Marc Nollet (Écolo).

Quant à l’éolien, les mats de forte puissance doivent permettre d’atteindre 3 800 GWh d’ici 2020. Le niveau de soutien passera à 0,9 certificat vert par MWh. «Et nous voulons être les pionniers en ce qui concerne le petit éolien en développant une véritable filière », dit-il. Sur base des propositions du ministre Carlo Di Antonio (Travaux publics, cdH), trois expériences pilotes vont être menées pour vérifier la viabilité du système, le long d’un axe autoroutier et sur un parking d’autoroute entre autres. Objectif de production des essais  : 35 GWh. « On vise 200 GWh d’ici 2020 (aujourd’hui, on en est à… 1 GWh) et 1 200 GWh au-delà de 2020», avance Nollet. « C’est la plus belle courbe de progression», sourit-il.

Tout cela pourrait réjouir le secteur. Mais ce n’est pas le cas.

«L’annonce du gouvernement wallon de diminuer le soutien à l’énergie éolienne dans le contexte actuel constitue un nouveau coup dur pour un secteur qui se porte mal», répercute Edora, qui fédère les producteurs d’énergies renouvelables.

Et pour le photovoltaïque, le secteur s’impatiente en attendant la mise en œuvre du futur Qualiwatt. « L’incertitude quant aux modalités pratiques du nouveau soutien reste totale. Cette situation continuera à miner les carnets de commandes des installateurs et annonce un ralentissement préoccupant de la filière.»

Et si on pose 3 800 GWH d’éolien et 1 200 GWh de photovoltaïque, il reste encore de la marge pour atteindre les 8 000 GWh de l’objectif «renouvelable» d’ici 2020. « Quid des objectifs en bioénergies à ce niveau? » s’inquiète le secteur.

P.S.