CYCLISME - DOPAGE

Le passeport biologique pour répondre à Antoine Vayer?

Le passeport biologique pour répondre à Antoine Vayer?

Antoine Vayer, symbole de la lutte contre le dopage, invite Chris Froome à passer des tests afin de vérifier s’il est dopé ou non. AFP

Désireux de répondre aux attaques incessantes, les Sky proposent d’approfondir le passeport biologique.

Très attendues de certains suiveurs, les premières conclusions d’Antoine Vayer, symbole de la lutte contre le dopage, sont sans concession pour Chris Froome : «Il a été flashé à une puissance supérieure à celle de Pantani et d’Armstrong en 2000. C’est un record du monde sur cette ascension», a écrit l'ancien entraîneur sportif des Festina dans Le Monde de mardi.

Sans contexte, les chiffres avancés par Vayer sont toutefois à prendre avec des pincettes. Ce que rappelle forcément Dave Brailsford lors de la conférence de presse des Sky: « On peut faire dire tout ce qu’on veut aux chiffres.»Et le patron des Sky de proposer une alternative afin que les critiques cessent de fuser sur son poulain. « On pourrait publier les données disponibles à un panel d’experts, explique le patron des Sky. On donnerait tout à l’Agence mondiale antidopage: les données de puissance, les valeurs sanguines, le poids, l’ensemble des entraînements, Ces chiffres seraient analysés de la même façon par ces experts. Ce serait à eux de nous dire si on peut croire à certaines performances. » Une «ouverture», ou plus précisément un profil biologique complet des coureurs, de la part des Britanniques qui rejoint en quelque sorte la demande faite par Greg LeMond himself.

Vayer en veut plus

Luttant contre le dopage depuis de nombreuses années, le triple vainqueur du Tour avait tenu un discours similaire il y a quelques jours encore: «Pourquoi les équipes ne partagent-elles pas les chiffres de leurs coureurs? Cela ne servirait pas à démontrer qu’un tel est positif mais on les regarderait en parallèle avec le profil sanguin. Ce serait la fin des spéculations.» Et la fin d’un débat, pour l’instant, stérile.

Malgré tout sceptique sur les performances du Britannique, Antoine Vayer poursuit son travail de sape. Son objectif désormais ? Faire passer des tests à Christopher Froome afin de vérifier s’il est dopé ou non. «Si Chris, dans un laboratoire accrédité, peut avoir une VO2max supérieure à 90 ml/mn/kg et qu’il peut montrer au travers d’un autre test qu’il peut maintenir 87,5 % de cette VO2max disponible plus de trente minutes, je pourrais essayer de croire qu’il est exceptionnel, magnifiquement entraîné et le meilleur grimpeur-rouleur de tous les temps », conclut le Français dans sa chronique.

Après avoir lu notre article, Antoine Vayer a réagi sur Twitter. Selon lui, le passeport biologique "et quelques petits autres trucs et ce sera fini la suspicion. Sir Dave (NDLR: Brailsford) understood. He's brilliant. I like him...", a-t-il écrit sur le réseau social au sujet du directeur sportif de Sky qu'il a rencontré le 10 juillet dernier.

 

Nos dernières videos