cyclisme -

Tour de France 2013 : Philippe Gilbert ne vit pas «avec les regrets»

Tour de France 2013 : Philippe Gilbert ne vit pas «avec les regrets»

Philippe Gilbert (BMC) dit avoir « essayé » au début de la 14e étape du Tour de France. Sans succès.

Belga

Pointé parmi les favoris de la 14e étape du Tour de France, Philippe Gilbert (BMC) a fini loin du vainqueur Matteo Trentin.

Cité comme un des favoris de la 14e étape du Tour de France, Philippe Gilbert (BMC) n’a pu se glisser dans l’échappée décisive et a terminé l’étape dans le peloton à la 41e place, à 7:17 du vainqueur Matteo Trentin.

«Beaucoup de monde a essayé. J’ai essayé aussi au début», a déclaré le champion du monde à la RTBF. «Puis, on a eu deux coureurs devant, c’était bien pour l’équipe. C’était Van Garderen et Burghardt, à qui le final aurait pu convenir. Dommage qu’ils n’aient pas gagné. C’était une étape très dure. En deuxième semaine, c’est toujours plus difficile aussi», a ajouté Gilbert, qui n’exclut pas de tenter sa chance dimanche dans l’étape du Mont Ventoux. «Ca va de nouveau être une étape mouvementée, avec beaucoup de vent dans cette région».

Philippe Gilbert avait également noté les étapes corses dans son agenda, mais son meilleur résultat sur l’Ile de Beauté est une 5e place. «Il ne faut pas vivre avec les regrets et regarder vers le futur», selon le champion du monde.

L’actualité pour le Remoucastrien, c’est aussi sa prolongation de contrat, jusqu’en 2016, avec l’équipe BMC.

«C’est aussi un signe de confiance de la part de BMC. Vu les problèmes que connaît le cyclisme actuellement, ça serait très bête de refuser une offre pareille. J’ai encore beaucoup d’ambitions, des courses que j’ai envie de gagner. J’espère qu’on essaiera d’avoir un noyau qui ne pensera qu’aux classiques», a dit Gilbert.

Nos dernières videos