article abonné offert

---

Couchés à 20 h, levés juste après minuit…

Quarante-six ans de dur labeur car la vie d’un commerçant en fruits et légumes est très dure. « Notre journée la plus longue était celle du mercredi avec le marché à Huy », raconte Christiane.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 47 des 230 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos