Réception au palais de Laeken

Le ministres-présidents à la table du roi

Le ministres-présidents à la table du roi

Des convives distraits, sans doute par la chute d’un photographe néerlandais sur le parquet ciré

AFP

Les quatre ministres-présidents des cinq entités fédérées ont été à leur tour, hier, les hôtes du roi Albert II et du prince Philippe.

Les ministres-présidents des cinq entités fédérées du pays qui ont été hier, au château de Laeken, les hôtes du roi Albert II et de son successeur, le prince Philippe, accompagnés de la reine Paola, et de la princesse Mathilde – dont ils ont pu apprécier la nouvelle coiffure – ainsi que du Premier ministre, Elio Di Rupo. Mais les invités n’étaient qu’au nombre de quatre, puisque Rudy Demotte (PS) préside à la fois le gouvernement wallon et celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Kris Peeters (CD&V), le ministre-président flamand ; Rudy Vervoort (PS), le nouveau ministre-président bruxellois , appuyé sur ses béquilles après la mauvaise chute qui lui a fracturé le péroné, mardi soir, et Karl-Heinz Lambertz (PS), ministre-président germanophone, complétaient la table.

La réception se déroulait dans un climat particulier : samedi dernier, Kris Peeters avait réclamé du futur roi Philippe qu’il reçoive chaque semaine en audience les ministres-présidents, à l’instar du Premier ministre fédéral.  Mais il a nuancé son propos entre-temps (cf. ci-contre).

Troisième « dîner d’adieu »

Cette rencontre avec les ministres-présidents des entités fédérées est le troisième des quatre «dîners d’adieu » organisés par le Palais. Lundi, le souverain avait reçu les présidents des huit parties de la majorité institutionnelle. Puis, mercredi, ses cinq Premiers ministres successifs.

La dernière rencontre à Laeken est prévue lundi avec l’ensemble du gouvernement fédéral.

Nos dernières videos