Banques

ING met un terme au phone banking

ING met un terme au phone banking

Seul 1 % de la clientèle utilisait le phone banking. Un trop petit chiffre pour faire vivre le système.

reporters

À partir de dimanche, l’ING phone banking, c’est fini. Ceux qui utilisaient le système vont devoir trouver des alternatives.

Après une quinzaine d’années de loyaux services, le système «Phone banking» d’ING sera supprimé. La cause ? Le système serait devenu obsolète et le moderniser coûterait trop cher. D’autant plus que selon la porte-parole de la banque, Liesbeth Van de Craen, 1 % à peine de ses clients utiliseraient encore ce service.

Les adeptes du Phone banking sont déçus. Ils sont plus d’une dizaine à avoir fait appel à Test-Achats. Mais malgré les nombreuses demandes de maintien du service, ING n’a pas plié.

Le profil des clients concernés est assez varié. On cite notamment les clients qui ne possèdent pas de connexion à Internet, les personnes âgées, les mal voyants et les personnes qui ont des difficultés à se déplacer. Sur demande de Test-Achats, ING a pris la peine de contacter chacun des utilisateurs Phone banking pour leur proposer des solutions: utiliser le PC banking, aller en agence ou fonctionner via un système de procurations.

Une généralité ?

La Banque Axa suivra le mouvement. Pour son porte-parole, Benoît Lempkowicz, ce service est devenu totalement obsolète: «La banque par téléphone avait un intérêt parce qu’elle assurait une mobilité. De nos jours, internet et les Smartphones le permettent également».

Les autres banques par contre, ne semblent pas vouloir suivre l’exemple. Du côté de Belfius on se veut ferme et rassurant: «Nous avons environ 40 000 personnes qui utilisent ce service. Même si cela ne représente qu’une minorité de nos clients, il est hors de question de le supprimer» affirme Monique Delvou, sa porte-parole. Même son de cloche du côté de BNP Paribas Fortis. La banque franco-belge ne prévoit pas la suppression de ce service.

Pour garder son Phone banking… changer de banque

Test-Achats propose à tous ceux qui tiennent à leur Phone banking de changer de banque. L’organisation rappelle que cette démarche est facile et gratuite.

Pour trouver la formule bancaire qui convient le mieux aux consommateurs, Test-Achats a mis sur son site un calculateur qui compare les 80 offres de 30 banques disponibles en Belgique

Nos dernières videos