article abonné offert

TRIATHLON

Maxime Dela Blancherie préfère la course à pied

Maxime Dela Blancherie préfère la course à pied

Même s’il nage bien, la course à pied reste la tasse de thé de Maxime.

ÉdA

Maxime Dela Blancherie s’est mis au triathlon il y a un an. Il est aujourd’hui deuxième francophone au challenge des jeunes C.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 84 des 397 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos