egypte

Les pro-Morsi réclament son retour

Les pro-Morsi réclament son retour

Les pro-Morsi assurent qu’ils resteront là « une semaine, un mois, six mois, un an ou plus s’il le faut ».

Associated Press/Reporters

Pro et anti-Mosri s’affrontent encore en ce mois sacré du ramadan. Une mobilisationqui fait craindrede nouvelles violences.

Des dizaines de milliers de partisans de Mohamed Morsi se sont rassemblés hier au Caire pour exiger le retour de leur président renversé par l’armée, dans un climat de tension et de fortes incertitudes.

Les anti-Morsi avaient pour leur part prévu une démonstration de force sur la place Tahrir ainsi qu’aux abords du palais présidentiel en fin de journée, à l’occasion de la rupture du jeûne, traduisant la poursuite du bras de fer entre les deux camps rivaux.

Dès la mi-journée, la foule était déjà très nombreuse devant la mosquée Rabaa al-Adawiya, dans le quartier de Nasr City, que des partisans du président islamiste déchu occupent sans discontinuer depuis deux semaines.

Le président destitué se trouve «en lieu sûr» et est «traité dignement», d’après les nouvelles autorités. Mais il n’est pas apparu en public depuis son arrestation, dans la foulée de sa destitution le 3 juillet.

Le mois sacré du ramadan

«Avec la chaleur et le ramadan, les gens restent chez eux. Mais ce soir, ils vont venir par milliers pour l’iftar (rupture du jeûne)», déclare un manifestant.

Cette mobilisation fait craindre de nouvelles violences, après celles qui ont fait une centaine de morts depuis le renversement de M. Morsi, accusé d’avoir trahi les idéaux de la révolte contre Moubarak, d’avoir mal géré le pays et de n’avoir servi que les intérêts de sa confrérie.

Dans ce contexte, le mois sacré de ramadan a commencé dans une ambiance beaucoup moins animée qu’à l’ordinaire dans le pays le plus peuplé du monde arabe (84 millions d’habitants).

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des incidents graves ont encore eu lieu dans la péninsule du Sinaï, particulièrement instable depuis deux ans. Un policier a été tué dans l’attaque d’un poste de contrôle et un poste de police a été attaqué dans la ville d’El-Arich.

Nos dernières videos