La santé de 18 000 enfants allemandsa été analysée en détail. Les enfants non vaccinés seraient en meilleure santé.

Un total de 20 millions de données (1 500 données par enfant) ont été analysées en détail par l’Institut Rober Koch en Allemagne, spécialisé dans les maladies infectieuses. De 2003 à 2006, puis de 2009 à 2012, des médecins ont posé, sur des enfants de tranches d’âges différentes, toutes sortes de questions sur leur santé, milieu social et familial, analyse de sang et d’urine, statut vaccinal et types de vaccins reçus, pour déterminer leur état de santé. Des différences spectaculaires, très différentes aux attentes, ont été constatées, entre les vaccinés et les non vaccinés.

L’étude, baptisée KIGGS, révèle que les pneumonies touchent 11,07 % des enfants vaccinés alors qu’il n’y en a que 7,75 % chez les autres; pour les otites, on passe de 11 à 2 %. Les enfants non vaccinés présentent moins d’allergies que les vaccinés (22,9 % contre 10,6 %). Pour le rhume des foins, on trouve 10,7 contre 2,6 %; pour l’asthme et les bronchites chroniques 18,4 contre 2,4 %; pour les neurodermites 13,2 contre 7 %; pour l’herpès 12,8 contre 0,2 % et pour les migraines 2,5 contre 1,1 %. Il en est de même pour le diabète, les problèmes thyroïdiens, les crises d’épilepsie, l’hypercativité plus fréquents chez les vaccinés. Signalons qu’en Allemagne, la vaccination n’est pas obligatoire.

D.W.

Sources : http://childhealthsafety.wordpress.com/– www.sylviesimonrevelations.com

Nos dernières videos