CYCLISME - INSOLITE

Quand Cavendish subtilise le dictaphone d'un journaliste (Vidéo)

Mark Cavendish n'était pas des plus sereins mardi après le sprint à Saint-Malo où il a expédié Tom Veelers au sol. Et sa nervosité s'est notamment manifestée contre un journaliste.

Cavendish a fait face aux reporters à l'issue de la 10e étape qui a vu la victoire de Marcel Kittel mais aussi la chute du Hollandais Tom Veelers, bousculé par le champion de Grande-Bretagne dans les derniers hectomètres. Le sprinter d'Omega-Pharma-Quick-Step s'est rapidement excusé.

Mais il n'a pu cacher son agacement face à la presse. Quand un journaliste lui a demandé s'il était fautif sur la chute de Veelers, son sang n'a fait qu'un tour. Il s'est saisi du dictaphone qu'il a déposé dans le bus de son équipe. "Je vous pose simplement une question", retorque le reporter. "J'ai perdu le sprint, ça, c'est de ma faute", a répondu Cavendish.

Ce mercredi matin, avant un contre-la-montre où il a été lamentablement pris à partie par certains spectateurs, il a précisé via Twitter qu'il avait rapidement rendu le dictaphone: "Pour ceux qui se demandent ce qu'il s'est passé avec le dictaphone, je l'ai rendu neuf secondes après l'avoir pris."

Nos dernières videos