"Pantani ne peut pas perdre sa victoire dans le Tour 1998", selon Pat McQuaid

(Belga) Le président de l'UCI Pat McQuaid est revenu sur sa déclaration que si le nom de Pantani faisait partie de la liste des coureurs rattrapés par la nouvelle analyse de 60 échantillons provenant du Tour de France 1998, il pourrait être privé à titre posthume de sa victoire. Cette annonce avait fait réagir les parents du coureur. Pat McQuaid a déclaré mercredi qu'il n'y avait de base pour retirer sa victoire à Pantani.

Parce que les analyses des échantillons du tour 1998 effectués en 2004 n'ont pas été effectués selon les normes techniques. "Les principes d'anonymat et l'autorisation préalable des coureurs pour permettre des analyses scientifiques n'ont pas été respectés", ajoute l'Irlandais. "J'espère avoir éclairci certains points et ainsi nous pourrons conserver nos beaux souvenirs de Pantani", conclut McQuaid dans sa lettre aux parents de celui qu'on surnommait le "Pirate". Pantani avait dominé le Tour 98 marqué par l'affaire Festina. Il avait aussi remporté le Giro cette année-là. Il avait exclu du Giro l'année suivante en raison d'un hématocrite trop élevé. L'Italien avait succombé le 14 février 2005 d'une overdose de cocaïne. (Belga)


Nos dernières videos