CYCLISME -

Christopher Froome : « Les équipes vont me harceler »

Christopher Froome : « Les équipes vont me harceler »

Christopher Froome continue d’impressionner.

Reporters

Deuxième du premier contre-la-montre individuel du Tour de France, Christopher Froome a assommé la concurrence. Mais continue de se montrer prudent.

Arrivé avec 12 secondes de retard sur l’Allemand Tony Martin, le champion du monde du chrono, le maillot jaune actuel du Tour affichait un léger sourire en conférence de presse, au pied du Mont Saint-Michel. « Je suis forcément heureux de ce que j’ai accompli aujourd’hui (NDLR : mercredi). Mon objectif était de repousser Contador, Valverde, Evans et les autres au classement général. Je l’ai fait et c’est tant mieux. »

Conscient d’avoir creusé de gros écarts avec ses concurrents directs – il a pris deux minutes sur Alejandro Valverde et Alberto Contador -, le coureur britannique pense que le plus dur reste à venir : «Je m’attends à ce que les équipes des favoris s’organisent pour m’isoler dans les Alpes. Les prochains jours pourraient s’avérer très importants. »

Nos dernières videos