Froome a hâte d’en découdre

Deux fois second derrière Wiggins en 2012, Froome compte beaucoup sur ce clm.

Associated Press/Reporters

Chris Froome respire la forme et a annoncé hier qu’il a hâte de pouvoir en découdresur ce premier contre-la-montre individuel.

 

Rien n’entame la sérénité de ce maillot jaune, détenu par Christopher Froome. Hier, il a, bien sûr, passé une journée tranquille, entre Saint-Gildas et Saint-Malo.

«Certes, dans les trente derniers kilomètres, les Saxo (NDLR : l’équipe de Contador) sont venus se mettre en tête du peloton, racontait le leader du Tour. On a tous pensé à une tentative de bordurer, mais on s’est vite rendu compte que le vent n’était pas favorable pour réaliser cela. J’ai donc passé une journée tranquille, bien entouré par mes équipiers, lesquels ont pu aussi se reposer ce dernier lundi. Et je vous assure qu’ils sont fin prêts pour la suite des événements. De mon côté, je me suis vraiment bien préservé pour le contre-la-montre de ce mercredi.»

Chris Froome, on le sait, était inférieur, l’an passé, à son chef de file Bradley Wiggins dans l’exercice du chrono. Le Tour 2012 en comportait deux et ce furent les deux seules victoires d’étape du vainqueur final 2012. Chris Froome, lui, avait terminé ces deux chronos, chaque fois deuxième de son ancien chef de file.

À Besançon, au terme des 35 km (le chrono de ce mercredi en compte deux de moins et constitue donc une bonne base de comparaison), il avait laissé 35 secondes à Sir Bradley, mais en avait pris 31 à Van Garderen et plus d’une minute à Evans. Valverde était, lui, trop loin au classement l’an passé, alors que Contador était absent du Tour.

Soyons clairs : Froome estfin prêt pour ce rendez-vous

«J’ai hâte d’y être, avouait-il hier en conférence de presse. Parce que j’attache beaucoup d’importance à cette journée. Elle peut me permettre de conforter mon maillot jaune, avant les prochains rendez-vous de la montagne. Je donnerai donc absolument tout ce que j’ai, je ferai tout à bloc et je ne regarderai les temps de personne. Ni celui de Valverde, ni celui d’Evans, ni celui de Contador. Pour moi, garder l’avance que j’ai sur mes adversaires, cela serait déjà bien.»

Froome estime qu’il a bien progressé dans cet exercice particulier du contre-la-montre individuel et qu’il est parvenu à améliorer des petits détails au niveau du matériel qui pourraient lui faire gagner quelques secondes par ci par là, conformément à la philosophie de son équipe Sky.

Quant au maillot jaune qu’il porte sur les épaules, il estime que ce n’est pas une pression supplémentaire : «Le fait de porter ce maillot jaune signifie qu’on est premier au classement général, estime-t-il. Et, surtout, pour moi, c’est une bénédiction tous les jours.»

Nos dernières videos