Quatre amis se retrouvent pour un dernier concert, le violoncelliste du groupe étant gravement malade. Cette nouvelle affectera la vie des quatre protagonistes de façon irrémédiable.

Ce que ça raconte.

Ce qu’on en pense. Malgré un scénario original et des acteurs de haut vol, A late quartet se révèle très décevant. Les acteurs surjouent presque sans arrêt, les dialogues semblent sortis tout droit d’une mauvaise pièce de théâtre et l’histoire vire au mauvais mélo.

La scène qui touche. Quand le personnage de Christopher Walken, lors d’une répétition, est incapable de tenir le rythme et avoue à ses amis qu’il est atteint de la maladie de Parkison.

Lu. Ma

«À late quartet», drame de Yaron Zilberman. Avec Christopher Walken, Philip Seymour Hoffman. Durée: 1h45’

Nos dernières videos