Belgique -

Réforme de l’État : les partis francophones saluent l’aboutissement de ce long travail

Réforme de l’État : les partis francophones saluent l’aboutissement de ce long travail

La 6e réforme de l’État est bouclée, après 21 mois de travail.

Belga

Les représentants des partis qui forment la majorité institutionnelle ont salué mardi l’aboutissement du travail au sein du «Comori».

«Lors des élections de 2010, le PS avait promis de stabiliser le pays. Nous y sommes parvenus», a souligné le président du PS, Paul Magnette.

Le président du MR, Charles Michel, a mis en avant le «fédéralisme de coopération» que faisait advenir cet accord et la résolution des problèmes qui «empoisonnaient les relations entre le fédéral et les entités fédérées».

Aux yeux de Marcel Cheron (Ecolo), le travail accompli était «vital». «Les Verts n’ont pas fui leurs responsabilités», a-t-il fait observer, en pointant du doigt la N-VA qui a refusé à l’été 2011 de s’engager dans des négociations.

Le président du cdH, Benoît Lutgen, a quant à lui évoqué l’avenir. «L’essentiel, maintenant, c’est de conserver cette énergie et de la consacrer à des projets qui portent sur l’emploi, la réforme fiscale, l’avenir des jeunes».

Nos dernières videos