Tour de France -

Tour de France : Kittel remporte la 10e étape, Cavendish joue de l'épaule dans le sprint

L’Allemand Marcel Kittel (Argos) a remporté au sprint, mardi à Saint-Malo, la 10e étape du Tour de France, son deuxième succès depuis le départ. Un final une nouvelle fois marqué par une chute. Veelers a en effet subi le jeu d'épaule de Cavendish.

Le Britannique Chris Froome (Sky) a gardé le maillot jaune de leader à la veille du premier grand contre-la-montre individuel au Mont-Saint-Michel.

Kittel, déjà vainqueur de la première étape à Bastia, a devancé d'une roue le champion d'Allemagne Andre Greipel.

Le Britannique Mark Cavendish a pris la troisième place devant le Slovaque Peter Sagan et le Français William Bonnet.

Un coup d'épaule volontaire?

Le sprint final a une nouvelle fois été marqué par une chute. Celle de Veelers qui a subi le coup d'épaule musclé de Cavendish.

Une échappée de 5 coureurs

Dans cette étape ensoleillée de 197 km, cinq coureurs ont pris les devants avant même le deuxième kilomètre. Les Espagnols Juanjo Oroz et Luis Angel Maté, les Français Julien Simon, initiateur de l'échappée, et Jérôme Cousin, le Néerlandais Lieuwe Westra ont pris jusqu'à 5 min 05 sec d'avance (Km 32) avant que les équipes des sprinteurs (Greipel, Cavendish, Kittel) prennent les commandes du peloton.

L'écart est redescendu à deux minutes et demie, à 50 kilomètres de l'arrivée, malgré une relance de Westra, tenté de prolonger son effort au sommet de la seule côte du parcours (Km 142).

Le vent, longtemps contraire, a poussé la course dans les 18 derniers kilomètres et la jonction est intervenue seulement à moins de 6 km de la ligne.

Dans le sprint, plutôt houleux, Cavendish a fait un petit écart, à l'origine apparemment de la chute d'un coureur.

Kittel a remonté dans les derniers mètres Greipel pour remporter sa deuxième victoire d'étape dans le Tour auquel il participe pour la deuxième fois de sa carrière.


Le coureur allemand, qui est âgé de 25 ans, a enlevé sa 13e victoire de la saison.