SERIE A -

Quatre ans de suspension requis contre Jean-François Gillet

Quatre ans de suspension requis contre Jean-François Gillet

Jean-Franois Gillet dans de sales draps ?.

Belga

Stefano Palazzi, Procureur fédéral de la Fédération italienne de football (FIGC), a requis quatre ans de suspension pour Jean-Franois Gillet, jeudi, lors du procès du ‘Calcioscomesse’ relatif à l’enquête dite du «second filon de Bari», indique la FIGC sur son site internet.

Aujourd’hui gardien du Torino, Jean-François Gillet, 34 ans, est accusé d’«irrégularité sportive» pour avoir, avec ses équipiers de l’époque, arrangé deux matches de deuxième division: Bari-Trévise (0-1, mai 2008) et Salernitana-Bari (mai 2009).

Le procureur a également requis quatre ans de suspension pour Massimo Ganci et Davide Lanzafame ainsi que trois ans et six mois de suspension pour seize autres joueurs de Bari durant cette période.

Neuf mois de suspension ont été réclamés contre Paulo Vitor Barreto pour ne pas avoir dénoncé la combine. Trois autres joueurs sont dans le même cas.

Enfin, une interdiction de gérer des affaires dans le monde du football pour une durée de cinq années et la radiation ont été demandées pour Cosimo D’Angelo, à l’époque dirigeant de la Salernitana.

Vendredi, les avocats prendront la parole. La sentence est attendue pour la semaine prochaine et l’appel est prévu fin août.

Par ailleurs, la Commission de Discipline de la FIGC a infligé une pénalité d’un point à Bari pour le prochain championnat. Andrea Masiello, qui a choisi de collaborer avec la justice, a écopé de trois mois et 15 jours de suspension, qui s’ajoutent à une précédente condamnation de deux ans et deux mois.

Le Calcioscomesse fera également l’objet d’un procès civil. Vingt-cinq personnes, dont Gillet, sont concernées par cette procédure.

Nos dernières videos