TOUR DE FRANCE -

Jurgen Van den Broeck: «Maintenant attendre le premier diagnostic»

Jurgen Van den Broeck: «Maintenant attendre le premier diagnostic»

Jurgen Van den Broeck ignore quelle est la nature de son problème au genou.

Belga

Jurgen Van den Broeck (Lotto-Belisol) est revenu sur son abandon de la Grande Boucle, jeudi soir depuis l’hôtel des coureurs à Juvignac. Jeudi matin, il n’a pas pu prendre le départ de la sixième étape du Tour de France en raison d’un genou douloureux.

«Les larmes de ce matin sont séchées, mais l’amertume pour cet abandon reste bien présente», a expliqué VdB. «Encore une déception, encore un objectif qui échoue. Quel est le problème avec mon genou? Je ne le sais pas encore. Demain (vendredi), un diagnostic sera établi à l’hôpital d’Herentals par le docteur Toon Claes. On craint une déchirure dans les ligaments du genou.»

«Depuis le mois de mai, j’ai tout misé sur le Tour de France. Les autres courses, comme le Dauphiné, la Catalogne, les Pays Basque, ont été faites en foncion de l’équipe. Le Tour est et reste mon grand amour. Au Tour de Catalogne, j’ai perdu une place sur le podium en restant trop souvent à l’arrière dans le groupe. Hier, je voulais m’assurer de ne pas perdre de temps et après je suis tombé, et mon histoire s’est terminée», a-t-il résumé.

«J’ai regardé aujourd’hui les sept derniers kilomètres de l’étape. Je ne sais pas encore si je vais continuer à suivre le Tour à la télé. Il y a deux ans, lorsque j’avais aussi dû rentrer plus tôt à la maison en raison d’une chute, je l’avais fait mais c’était une torture. À présent, j’attends le diagnostic.»

Nos dernières videos