La Chambre a adopté jeudi un projet de loi relatif à la prospection, l'exploration et l'exploitation des ressources des fonds marins et leur sous-sol au-delà des limites de la juridiction nationale.

Ce texte vise à autoriser les entreprises belges à prospecter dans les eaux internationales à la recherche de matières premières.

Avant les votes, le projet a été l'objet d'une vive discussion entre les députés écologistes, qui contestent la porte ouverte aux entreprises avides d'exploitation, et le ministre de l'Économie, Johan Vande Lanotte (sp.a), alors qu'une société ostendaise, G-TEC Sea Mineral Resources, souhaite se lancer dans la prospection du cuivre dans l'océan Pacifique.

Les écologistes ont voté contre le texte qui a été adopté par 86 oui (majorité), 11 contre et 38 abstentions (reste de l'opposition).


Nos dernières videos