cyclisme -

Tour de France: après Kessiakoff, Astana perd son leader Brajkovic

Tour de France: après Kessiakoff, Astana perd son leader Brajkovic

Brajkovic a dû se faire poser des points de suture.

AFP

Nouveau coup dur pour Astana. Janez Brajkovic s’est blessé à un genou après sa chute dans la 6e étape. Le Slovène a renoncé à continuer la Grande Boucle.

Brajkovic a chuté à 11 kilomètres de l’arrivée à Montpellier et a franchi la ligne en avant-dernière position, en compagnie d’un coéquipier (Lutsenko), avec plus de dix minutes de retard. Le Slovène a dû se faire poser ensuite des points de suture.

«Il souffre d’une blessure profonde à un genou, une blessure compliquée», a déclaré la formation kazakhe. «Il ne peut pas repartir demain».

«Une journée difficile pour nous», a conclu l’équipe Astana qui a perdu en cours de route un autre coureur, le Suédois Frederik Kessiakoff, blessé la veille dans la chute survenue dans Marseille. Touché à un poignet, Kessiakoff souffrait pour tenir le guidon.

La formation kazakhe, qui a gagné le dernier Giro avec l’Italien Vincenzo Nibali, a perdu au total trois coureurs depuis le départ du Tour. Le Kazakh Andrey Kashechkin, premier coureur à abandonner dans cette 100e édition, a renoncé dès la 3e étape lundi dernier.

Brajkovic, vainqueur du Critérium du Dauphiné 2010, avait pris la 9e place du Tour l’an passé.

Nos dernières videos