football -

La Fifa suspend le Cameroun pour ingérence gouvernementale

La Fifa suspend le Cameroun pour ingérence gouvernementale

-

AFP

La Fédération internationale de football a décidé ce jeudi de «suspendre provisoirement la Fédération camerounaise de football (Fécafoot)» pour «ingérence gouvernementale». La décision intervient une semaine après l’annulation de la réélection du président sortant de la Fécafoot, Iya Mohammed, écroué pour malversations financières présumées.

La Fifa précise que le Cameroun, engagé dans les qualifications pour le Mondial-2014, ne pourra être représenté dans aucune compétition «pendant toute la durée de la suspension».

Celle-ci «sera levée une fois que les autorités camerounaises auront permis au comité de normalisation de pénétrer au siège de la Fécafoot et de pouvoir y mener sa mission sans entrave». Ce comité, dont les membres seront nommés par la Fifa et la Confédération africaine de football (CAF), sera notamment chargé «de réviser les statuts de la Fécafoot et d’organiser de nouvelles élections d’ici au 31 mars 2014 tout en gérant les affaires courantes».

M. Mohammed, arrêté le 10 juin pour détournement de fonds publics à la Société de développement de coton (Sodécoton), où il occupe le poste de directeur général, et décrié pour sa gestion à la tête de la Fécafoot, a été réélu le 20 juin au terme d’un scrutin controversé. La tenue en avait été bloquée pendant plus de sept heures par la police qui interdisait l’accès au siège de la Fédération.

En parallèle de cette décision, la Fifa a donné défaite sur tapis vert au Togo (3-0) pour avoir aligné Alexys Romao, qui était suspendu pour accumulation de cartons jaunes, lors d’un match de qualification contre le Cameroun (2-0) le 9 juin. Du coup, les Lions indomptables se retrouvent premiers du groupe I avec un point d’avance sur la Libye qu’ils doivent recevoir lors de la dernière journée le 6 septembre.

Nos dernières videos