fashion week -

Valentino, méticuleux et précieux

Chez Valentino, dans un livret destiné aux invités, le nombre d’heures de travail est d’ailleurs parfois indiqué.

Ainsi il a fallu 1.200 heures de broderie pour une robe longue près du corps et aux bretelles toutes fines : elle est brodée de tapisserie bois de rose, émeraude et cristal. Pour une cape, il a fallu 3.000 mètres de fils d’argent.

Les plus belles matières semblent être sur le podium. Sur la jupe évasée d’une longue robe grise au décolleté profond apparaissent des branches de corail noir.

Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli, les designers de Valentino, ont placé leur collection dans un univers onirique et les femmes qui défilent semblent être d’un autre temps.

Nos dernières videos