Changement en cours à la SWL

Alain Rosenoer s’est dit prêt à quitter ses fonctions si son évaluation n’évolue pas.

Belga

Les problèmes de gestion à la Wallonne du Logement sont connus depuis des mois. Ça commence à bouger un peu.

Le directeur général de la Société wallonne du logement (SWL), Alain Rosenoer, va proposer lundi lors de la prochaine séance de son conseil d’administration le nom de plusieurs candidats dans les fonctions d’expert adjoint à la direction.

En janvier dernier, Jean-Marc Nollet (Écolo), le ministre de tutelle, avait exprimé sa volonté de voir la société recruter un directeur adjoint.

Alain Rosenoer a fait cette annonce mercredi lors de la présentation du rapport annuel de la Société wallonne du logement.

Il a également affirmé que des négociations étaient en cours pour supprimer les assurances groupe dont bénéficiait l’un ou l’autre des employés de la société. Cette exigence avait également été formulée début d’année par le ministre Jean-Marc Nollet suite à un rapport de la cour des comptes, qui soulignait certains problèmes de gestion au niveau de la société.

Le travail du directeur général sera évalué en septembre prochain. Il l’a déjà été plusieurs fois par le passé. En janvier dernier, le gouvernement wallon lui avait adressé une évaluation réservée. «Si l’évaluation n’évolue pas, je quitterai mes fonctions », a affirmé mercredi Alain Rosenoer.

Commentant les chiffres de l’année 2012 et certaines données démographiques en sa possession, le directeur général a appelé les pouvoirs publics à des investissements financiers pour construire des logements neufs. Il y a des enjeux de société très importants derrière cette question, a affirmé Alain Rosenoer.

En 2012, le volume d’investissements en marchés de travaux s’est élevé à 228,9 millions d’euros.

Nos dernières videos