article abonné offert

Aurélie Baijot a confirmé son statut

Aurélie Baijot a confirmé son statut

Aurélie Baijot, à droite, n’a pas tremblé pour venir à bout de Mathilde Dion en finale des dames II.

ÉdA

Si du côté du gazon londonien de Wimbledon, démarrer le tournoi avec un statut de tête de série ne constituait pas un gage de sécurité, Roger Federer ou Rafaël Nadal ne nous diront pas le contraire, du côté de Bièvre, Aurélie Baijot a fait honneur à son statut.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 53 des 251 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos