Iran Le nouveau président iranien Hassan Rohani a déclaré mercredi que le gouvernement islamique ne devait pas intervenir dans la vie privée de ses citoyens, renouvelant les promesses de sa campagne pour réduire les restrictions.

« Un gouvernement fort n’est pas un gouvernement interventionniste dans la vie privée des gens », a déclaré le modéré Rohani lors d’un discours devant des religieux.

Il a ajouté qu’un gouvernement n’étend pas son pouvoir en « imposant des restrictions dans la vie des gens ou en intervenant dans la vie privée des personnes» mais en renforçant « leurs croyances et leur capital social».

Cette remarque intervient alors que durant la campagne électorale, il a promis de renforcer les libertés des médias et des individus, des promesses qui lui ont permis de battre ses adversaires conservateurs lors de la présidentielle du 14 juin.

Lors des débats télévisés, M. Rohani avait critiqué début juin la campagne contre les paraboles, affirmant que cela était « une violation de la vie privée des gens» et empêchait les Iraniens de se connecter au monde.

Nos dernières videos